Des Pipes camerounaises Bamun offertes au Musée sanclaudien
image title
09 November 2015
postée dans : musée
Des Pipes camerounaises Bamun offertes au Musée sanclaudien

Chacun sait que la pipe est depuis l’aube des temps un objet de plaisir qui avait sa place sur tous les continents. Vendredi 9 octobre 2015, c’est du continent Africain qu’arrivaient quelques unes d’entre elles pour enrichir encore plus la fabuleuse collection du Musée de la Pipe sanclaudien.

Catherine et Françoise Kessler, voulaient donner à ces superbes objets un écrin digne de leur beauté et rendre ainsi hommage à leur père décédé en 2013, qui les avaient collectionnées lors de ses séjours au Cameroun, en les offrant au Musée de la Pipe sanclaudien où elles pourront désormais être admirées.

Phippe Kessler, né en octobre 1927, a été secrétaire général de la Préfecture de Besançon pendant de nombreuses années après avoir travaillé, au titre de la coopération, dans la partie sous administration française de ce pays, afin de préparer la constitution de la future République du Cameroun. Au fil de son séjour, il collectionnait, identifiait, entretenait pendant plus de trente ans, quelques unes de ces pipes, attributs de personnages importants de l’ancien royaume Banum, qui furent fabriquées en laiton, en fondant des douilles d’obus récupérées après le conflit de 14/18 et le départ de la colonie allemande. Ce métal remplaçait alors le bois ou la terre cuite, leurs matériaux d’origine.

Quelques membres de la Confrérie des Maîtres Pipiers accueillaient avec grand plaisir ce magnifique cadeau de la part des deux sœurs et leurs époux, et ces anciennes pipes camerounaises trônent maintenant fièrement dans une vitrine qui leur est consacrée.

La petite vidéo ci-dessous de Philippe Kessler vous apportera toutes les explications nécessaires pour comprendre ces magnifiques et rares objets. (Pour la voir en grand écran un clic sur Youtube)